le cafard noir

Le cafard noir

Le cafard noir Blatta orientalis, une espèce de cafards cosmopolites.

Blatte de maison. Grande voyageuse, ce cancrelat noir est particulièrement envahissant. Retrouvez les différents cafards depuis l'accueil du site.

La singularité de cette espèce de cancrelat se traduit par le fait que les mâles comme la femelle sont incapables de voler, malgré la présence d'ailes.

Petite blatte de couleur noire, brun foncé. Cependant ce cafard malgré sa petite taille est incroyablement envahissant. Difficile de l'apercevoir en plein jour, il cause néanmoins un maximum de dégat.

Le cafard noir se reproduit à une vitesse phénoménale. Résultat, en quelques semaines c'est plusieurs centaines d'individus qui colonisent tranquillement votre maison, appartement.

Une situation inacceptable, retrouvez des informations indispensables, notamment ses préférences alimentaires, les endroits qu'il affectionne, afin de combattre activement cet insecte.

Présentation de l'insecte

Le cafard noir fait partie des Blattidae dans l'ordre des Blattodea.

cafard noir

Une espèce de petite mensuration, classifiée parmi les plus petits cafards connus, mais également répertorié comme considérablement invasive. Extrêmement compliqué de se débarrasser de cet insecte résistant.

La blatte orientalis.

Anatomie :

Mesurant entre 18 à 30 millimètres de longueur à l'âge adulte, le cafard noir possède une solide carapace brillante, noir. Les mâles sont légèrement différents des femelles.

Une différence se traduisant par un corps plus étroit filiforme, des ailes plus longues. La femelle ressemblant fortement à une autre espèce, pouvant être confondue avec la blatte Eurycostis floridana.

Tous deux incapables de voler malgré la présence d'ailes. Très prolifique, le développement de l'insecte se déroule essentiellement en trois étapes. L'œuf, la nymphe, puis l'adulte.

Les juvéniles ne possèdent pas d'ailes à la naissance, celle-ci apparaîtra lors de leurs dernières mues, juste avant le passage à l'âge adulte.
 
 
Régime alimentaire :

La blatte orientale charbonnée se nourrit régulièrement des déchets humains, des restes alimentaires, légume, viande, plastic, journaux, céréale en boîte, effectivement les cafards s'introduisent partout, ils mangent aussi des matières en décomposition avancée.

Une alimentation riche permet au cafard noir un développement rapide, cette croissance accélérée favorisant ainsi la pérennité de l'espèce. Vorace, les blattes sont capables d'ingurgiter journalièrement des quantités impressionnantes d'aliments divers.


Habitat du cafard :

Préfèrent les endroits humides, sombres et chauds, le cafard s'adapte à n'importe quel environnement. Extérieur, intérieur peu importe il se sent à l'aise partout. La température optimale pour l'épanouissement de cette blatte est comprise entre 20°c et 30°c.

Elles ont une forte activité nocturne, de jour les blattes restent tapis dans leurs abris, raison pour laquelle une inspection de jour peut révéler aucun signe de présence de l'insecte, hormis ses déjections pouvant le trahir. 


Cafard noir dans nos maison

Chez les cafards noirs, la couche externe qui recouvre et protège les organes de l'insecte est idéale pour la fixation des germes.

Conséquence de cette particularité, le ravet dépose en entrent en contact directement ou indirectement, les pathogènes sur notre alimentation. Une contamination évitable en protégeant nos denrées.

Contrairement aux idées reçues, les défections des blattes ne sont pas seules responsables des nombreuses infections envers l'homme.

Pour cela il convient actuellement de ne rien laisser trainer à la maison. Fruits, légumes, pain etc, tous ces aliments doivent être protégés ou mis au réfrigérateur.

Car l'absorption d'aliments contaminés par le cafard noir peut entraîner des diarrhées voir même d'autres infections intestinales. D'autres maladies plus graves peuvent se déclarer, cela reste quand même assez rare. Mieux prévenir que guérir.

Maintenant en présence massive de blatte noire, il convient d'essayer de s'en débarrasser rapidement. Cependant la tâche s'avère compliquée, en effet le cafard noir se reproduit rapidement, engendrant ainsi de nombreux individues, plusieurs centaines en moyenne.

La seule présence de quelques femelles, peu engendrer une nouvelle population en quelques jours seulement, raison pour laquelle , suivez attentivement nos conseils comment se débarrasser des cafards noirs dans notre chapitre ci-dessous.

Comment éliminer les cafards noirs ?

Plusieurs traitements sous la loupe.

L'on distingue principalement deux méthodes radicales. Le traitement naturel est l'utilisation de produits chimiques.

L'eradication des cafards noirs par voie naturelle consiste à aspirer les blattes, cette technique efficace est souvent utilisée par les sociétés professionnelles. Radical, elle a comme avantage de pouvoir rester dans le logement.
L'utilisation de différents produits chimiques peut également vous aider à sortir de cette situation contraignante.

Cependant, les cafards se sont immunisés avec le temps contre certains anti-cafards vendus dans les grandes surfaces. Les cafards ont une capacité incroyable d'adaptation.

Pour cela il convient selon la quantité de cancrelat, d'utiliser des poisons en gel, l'avantage de cette méthode réside dans le fait  qu'il se transmet de cafard à cafard. Côté positif, la colonie tout entière sera contaminée et décimée.

Vous pouvez également faire appel à des entreprises spécialisées, celles-ci feront un premier constat afin d'évaluer l'ampleur de la contamination, puis d'adapter le traitement adéquat, pour vous débarrasser définitivement de l'envahisseur.