le cafard et les cafards

Le cafard

Le cafard se présente sous de multiples appellations.

Blatte, cafard, cancrelat, coquerelle, ravet autant de nom différent pour désigner cet insecte faisant partie de la famille des blattoptères.

Pourquoi le cafard s'introduit dans nos maisons ? Pourquoi les humains déteste-t-il autant cet insecte repoussant ?

Souvent classé comme hautement nuisible, le cafard est pourtant un insecte comme les autres. Maintenant, il est vrai également, les cafards fondent partie de notre vie quotidienne.

Associé à la saleté, véhiculent de maladie, le cafard est devenu l'ennemi public numéro 1 de l'humain. 

Quand on en aperçoit un....Il est souvent trop tard, l'invasion a commencé. Effectivement, le cafard selon l'espèce vit généralement en groupe pouvant atteindre plusieurs centaines d'individus.

Retrouvez des détails complets sur le cafard depuis notre menu ci-dessous. 

Présentation de l'insecte

Le cafard appartient à l'ordre des Blattodea.

On retrouve 6000 sortes différentes dans le monde. Le cafard fait certainement partie des insectes les plus répandus, représentatif de la planète.

Des petits, des gros, des volants, bref une multitude de variétés.

Anatomie :

La taille des cafards peut varier de quelques millimètres à 10 centimètres pour les plus grands spécimens.

Possédant de grande antenne fine tactile, celle-ci permette de détecter le moindre mouvement suspect à proximité, une bouche du type broyeur, efficace pour venir à bout de n'importe quel aliment. Les cafards possèdent également de gros yeux globuleux.

Leur corps est de forme ovale, aplatie dorso-ventralement, cette singularité permet de se faufiler dans les endroits peu accessibles. L'aspect des blattes est de couleur foncée, brune, noire, cependant certaines présentent des couleurs vives et même quelques motifs.

Possédant aussi pour la majorité d'entre eux, une paire d'ailes plus ou moins longues, permettant ainsi à l'insecte de s'envoler rapidement en cas de danger, pouvant ainsi voler sur plusieurs dizaines de mètres.

Le cafard est l'une des espèces animales les plus rapides au monde. On estime que certain spécimen de blatte pourraient atteindre 70 km/h.
 
Régime alimentaire :

Les cafards sont des insectes essentiellement charognards, mangeant absolument n'impore quoi, végétal, plastique, tissu, reste de nourriture, bien qu'ils aient une préférence pour les aliments sucrés.

Ils sont également connus pour leur appétit vorace, ce besoin incessant de nourriture associé à leurs capacités à pouvoir ingérer n'importe quelle substance, le cafard n'hésitera pas à manger de la matière en décomposition sans aucun problème.


Habitat du cafard :

L'on retrouve les blattes un peu partout sur la planète. Elles sont plus abondantes dans les régions tropicales, subtropicales. Cependant c'est bien dans nos habitations que la blatte se sent le mieux.

La chaleur des logements, les recoins sombres, humides, voilà le paradis des cafards. Ajouté la proximité de nourriture, l'absence de prédateur, fond que ces insectes s'installent aisément dans nos maisons.

Dans la nature, le comportement des cafards est identique à celui que l'on rencontre dans nos habitats, recherchant en permanence, l'obscurité, l'humidité, la chaleur, la présence de nourriture sucrée.

Comportement :

La blatte, cancrelat, coquerelle, ravet est un insecte particulièrement intelligent. Une intelligence nettement au-dessus de la moyenne. Cette prédisposition est un atout majeur dans la survie du cafard. Pour exemple, la blatte se positionnera toujours de manière à limiter les risques d'être découverte.

On a pu apercevoir des comportements démontrant clairement l'intelligence des cafards. Une blatte était légèrement visible derrière un cadre de porte, en s'approchant de l'insecte celui-ci commençât à se déplacer doucement afin de se dissimuler au mieux.

Plus on se rapprochait du cancrelat, plus il se camouflait. Un comportement vraiment surprenant.

La fuite comme moyen de défense :  autre fait, un cafard ressent également le danger, si la dissimulation est inefficace, il prendra la fuite à toute vitesse, longent ainsi les murs afin de réduire le risque de se faire attraper, écrasé.


Les espèces représentatives

Au total, moins de 1% des espèces connues de blattes interagissent avec l'homme.

Seulement 4 ou 5 genres sont considérées comme nuisibles, incomodantes pour l'homme. Parmi celles-ci l'on retrouve principalement la blatte germanique (Blattella germanica), l'Orientale (Blatta orientalis), l'Américaine (Periplaneta americana), la blatte à bande brune (Supella longip)

En ce qui concerne l'Europe, c'est la Blattela germanica étant considéré comme espèce hautement nuisible, intrusive.

Effectivement cette blatte a un comportement qui pose de gros problèmes.

La germanica possède comme caractéristique singulière de se retrouver en grand nombre dans nos habitations, contrairement à certaines espèces plus imposantes en tailles. Elle peut ainsi coloniser tout un immeuble.

Ce regroupement de cafard est dû essentiellement à la sécrétion de phéromone de l'insecte envahisseur, attirant ainsi les autres individus.

Les quantités d'excréments sont également un facteur aggravent, il semblerait que l'abondance des excréments et des phéromones est très attractive pour les cafards, augmentant ainsi de jour en jour leur nombre.

Il paraît logique dans cette situation de combattre en premier les facteurs attractifs des blattes. Pour cela consultez notre article ci-dessous, comment éviter l'invasion de cafards.

Comment éviter l'invasion

Plusieurs pistes pour dissuader le cafard

Le cafard est attirer principalement par la nourritute, les endroits humides et chaud.

Ces quelques mesures simples à mettre en œuvre peuvent vous éviter bien des désagréments. Bien sur, cela n'éliminera pas totalement le risque d'invasion des blattes nuisibles.

Ne laissez aucune nourriture qu'elle soit, reposée sur une table, évier, réfrigérateur, même les fruits devraient être conservés au frigo.

Inspecter au moins une fois par semaine votre sous-évier, une petite fuite de votre siphon peut entraîner une formation d'humidité au niveau du sol. Comme c'est un endroit peu accessible, car souvent remplis de produits ménagers divers, personne ne fait vraiment attention.

Les toilettes, un lieu privilégié par les cafards, pareils, vérifié régulièrement à l'arrière de vos toilettes, l'absence de toute trace éventuelle attestant la présence de l'insecte.

Douche et baignoire, encore un emplacement qu'affectionnent les blattes, la salle de bain étant le lieu le plus humide d'une habitation. Pour éviter toute intrusion des cafards, il convient de bien calfeutrer tous les accès possibles, même le plus petit trou doit être condamné, car le cafard à la capacité à s'introduire par n'importe quel orifice.

Se débarrasser des cafards

Comment réagir face à cette situation ?

La présence de cafards pose plusieurs problèmes, comme la nécessité de devoir protéger notre alimentation contre tout contact avec les blattes. La contamination des aliments peut entraîner des conséquences graves.

Les cafards ont également la fâcheuse habitute de pondre une multitude d'œufs. Ceux-ci peuvent se retrouver dans votre électroménager, vêtement, effet divers. Après une grosse invasion il convient de jeter tout objet susceptible de contenir leur progéniture.

Alors comment se débarrasser de ces envahisseurs ?


En premier lieu, il faut identifier l'espèce invasive, car les traitements sont différents en fonction du nombre, de l'espèce. Ajouter à cela, la capacité d'acclimatation des cafards aux différents poisons sur le marché. Avec l'explosion des nouveaux produits anti-cafards, la blatte a développé avec le temps une immunité aux différents poisons.


Gros cafards d'Afrique
sont les moins problématiques, cette espèce vit principalement seule, il s'introduit dans nos logements principalement en été à la quête de nourriture. On peut rapidement s'en débarrasser. Vous retrouverez toutes les instructions et conseils depuis notre article dédié comment se débrasser des gros cafards.


Petits cafards européens
, les plus rependues dans nos logements, particulièrement vorace, l'on dénombre rapidement plusieurs centaines d'individus. Dans cette situation précise, l'invasion peut prendre des proportions alarmantes rendant ainsi son éradication particulièrement difficile, surtout si les cafards se propagent sur plusieurs niveaux de l'immeuble. Découvrez multiples moyens pour se débarrasser des cafards.

Réseaux sociaux