les cafards espèces représentatives

Le cafard de jardin ou blatte de jardin

Cafard ectobius communément appelé cafard de jardin

Particulièrement répendu en Europe, cette espèce vie principalement dans nos jardins. + infos sur les cafards

Comme tout jardinier respectueux, la protection des cultures est primordiale, hors de question de voir ses légumes dévaster par le cafard arboricole. Particulièrement vorace, il transformera rapidement votre potager en garde-manger. Car être envahi par des cafards n'a rien d'amusant, surtout si les blattes décident également d'aller visiter votre maison utlérieurement.

Les cafards de jardins sont un véritable fléau, capables de réduire rapidement à néant toute plantation. Cet insecte peut avaler en une seule journée l'équivalent de son poids. Imaginez alors quelques centaines d'individus. Que faire dans cette situation ? Comment se débarrassent des blattes de jardin ? Apprenez à connaitre cette espèce depuis notre menu ci-dessous, vous permettrez de mieux lutter contre l'envahisseur.

Quand on en aperçoit un....Il est souvent trop tard, l'invasion a commencé. Effectivement, le cafard selon l'espèce vit généralement en groupe pouvant atteindre plusieurs centaines d'individus. Retrouvez des détails complets sur le cafard depuis notre menu ci-dessous. 

Présentation de l'insecte

Le cafard de jardin appartient à la famille des Blattellidea.

cafard de jardin ectobius
L'on dénombre plusieurs dizaines de variétés de blattes de jardin. Chacune d'entre elles possèdent des mœurs différentes. Cependant, leur régime alimentaire est semblable à toutes les blattes, cancrelats, cafards.
La blatte ectobius.

Anatomie :

Taille moyenne de ces cafards avoisinent 8 centimètres, on retrouve certains gros spécimens pouvant atteindre 12 cm.

Comme tous cafards, les cafards des jardins possèdent une solide carapace. Munis de deux antennes ultra-sensibles, cet organe sensoriel permet à l'insecte de détecter la moindre vibration suspecte.

En cas de danger, la blatte des jardins utilisera ses ailes pour s'envoler. Effectivement certaines espèces de cafards sont capables de voler.

De coloration brune ou jaunâtre comme ses congénères, le cafard de jardin se distingue par des petits points noirs parsemer sur la partie supérieure du corps. La femelle est nettement plus grande, imposante que le mâle.
 
Régime alimentaire :

Comme toutes les blattes, les cafards des champs mangent absolument n'importe quoi, très vorace, il peut infliger des dégâts important dans votre jardin en quelques semaines. Sans compter qu'il est évident que l'on à certainement plus envie de manger ses légumineuses après l'infestation de blatte.

Pas spécialement axer sur les légumes, c'est son environnement qui décide de son régime alimentaire. Évidemment le choix est nettement plus attractif dans les habitations.


Habitat des cafards :

Cette espèce affectionne particulièrement le milieu végétal, pelouse, buisson, arbuste, haie, source potentielle de nourriture. Cependant, il peut migrer rapidement dans les habitations s'il ne trouve pas assez de nourriture. Le cafard a une capacité d'adaptation hors du commun.

Les cafards des jardins sont-ils envahissant

Cette espèce est moins intrusive que les cafards de maison.

Le cancrelat, coquerelle, ravet est un insecte nuisible, lucifuges. De jour, il sera difficile d'apercevoir ces cafards dans vos jardins. Essentiellement nocturne. Néanmoins munis d'une torche après l'a tombé de la nuit, vous avez un maximum de chance de débusquer cette espèce.
Les cafards de pelouse, comme ses congénères à deux buts précis dans sa vie, manger, se reproduire.

Très prolifique, les cafards pondent par centaines des œufs qui engendreront une nouvelle colonie, de ce fait-on se retrouve rapidement submergé par le nombre d'individus, entrainant des dégâts considérable dans vos jardins, principalement dans le potager.

Le danger avec ces cafards est qu'ils décident de changer de lieu de nourrissage. En habitant à proximité d'un jardin, il est fort possible qu'il rentre chez vous, histoire d'élargir sont territoire.

Comment réagir, faire face à l'intrusion des cafards des jardins ?

Découvrez notre article ci-dessous, il permettra de vous sortir de cette situation.

Comment s'en débarrasser ?

Essayez une des 5 solutions proposées

Si les cafards de jardin ont décidé de s'installer dans votre jardin, ni une ni deux, il faut agir rapidement. Pas question de les piétiner au risque de détruire vos plantations, en plus l’exercice est peu ragoûtant. De surcroît, un cafard mort se transforme en source de nourriture pour leurs congénères affamés.


Alors comment procéder ?



1)  La bonne méthode est d'utiliser des pièges à cafards et s'armer de patience. Se débarrasser des blattes de jardin demande un certains temps, puisqu'il faut éviter à tout prix le recours aux produits toxiques. En extérieur, les substances chimiques peuvent contaminer vos légumes, mais aussi les sols. On préfère donc une méthode naturel. Après avoir nettoyé soigneusement le jardin et éliminé un maximum de sources d’ombre ou d’humidité, on place stratégiquement les pièges et des appâts à cafards dans le jardin. On retrouve facilement différentes sortes de pièges dans le commerce, vérifier cependant l’absence de danger sur l’environnement, ou faite maison. Il faudra renouveler les pièges régulièrement jusqu’à disparition des insectes, il convient également de les entretenir journellement, et débarrasser les cadavres. 
 
 
2) Vous pouvez également opter pour cette solution qui est plus rapide, mélangez du plâtre, de la farine et du sucre en poudre, prenez 1 verre de chaque composant et semer le mélange sur les endroits de passage des cafards de jardin. Placez à proximité une assiette remplie d’eau, ainsi, les blattes mangent l'amalgame, vont ensuite boire et meurent d’une occlusion intestinale. Vous voilà débarrassé des blattes de jardin.
 
 
3) Autre solution ! L'utilisation d'acide borique en poudre. Il convient de manipuler le produit avec précaution, munissez-vous de gant, mélangez à parts égales de l’acide borique en poudre, de la farine et du miel, le miel sert à rendre le mélange compact et à attirer les cafards par le sucre contenu dans le miel. On forme ainsi quelques boulettes, à disposer aux endroits où passent régulièrement les cafards. En ingérant la substance, les cancrelats se déshydratent progressivement et meurent..


4) Maintenant si les blattes sont installées sur des plantes non-comestibles, utiliser dans ce cas précis une bombe anti-cafarde, pulvériser directement sur le cancrelat, une efficacité indiscutable. Il succombera rapidement à ce puissant poison.

5) Si en essayant les quatre moyen présenté, et vous n'arrivez toujours pas à vous débarrasser de ces salles bestioles, il convient si l'invasion est importante de faire appel à une société spécialisé dans l'éradication des cafards et blattes de jardin.